Bouygues Telecom

Bouygues Telecom abandonne le fair use

Bonjour les lecteurs,
J’espère que vous allez bien, aujourd’hui petit article pour vous parler de Bouygues Telecom qui a pris la décision d’abandonner le fair use.

Adieu Fair Use bienvenue paiement au dépassement dès le 1er Mo

C’est une innovation dans les forfaits mobile qui verra le jour le 15 février 2016. Bouygues Telecom a décidé d’abandonner le Fair Use et de facturer le dépassement du seuil du contrat dès le 1er Mo dépassé.
Jusqu’à maintenant tous les opérateurs avaient optés pour la solution de brider le débit lorsque le forfait data du client était dépassé (pour dire que internet était illimité en somme)

Grâce à ce nouveau système, vous garderez votre débit maximal, mais il faudra payer pour obtenir ce droit.

Entre 1 cent et 5 cents de surfacturation en cas de dépassement de DATA

En fonction du forfait du client le Mo dépassé sera soit de 1 cent ou 5.
Par exemple, si vous possédé un forfait sensation ou B&YOU avec 2h de communication et 1Go de Data, vous paierez 5 cents par Mo dépassé avec un seuil de dépassement maximal de 500 Mo soit 25€.

Les forfaits plus « luxueux » ce sera 1 cent par Mo dépassé avec également un plafond de dépassement de 500 Mo maximum soit 5€.

Les 500 Mo de plafond en option dans les forfaits

Si vous pensez dépasser souvent votre forfait DATA, Bouygues vous propose de payer 3€ de plus sur votre forfait afin  d’économiser sur la surfacturation.

La possibilité de surfer en vitesse réduite reste néanmoins encore possible. En effet, il suffira d’appeler le service client de Bouygues. Vous pouvez même leur demander de stopper la 3G lorsque votre plafond est atteint.

Bouygues se la joue bon prince et promets de prévenir ses clients par SMS au moment où ils en sont à 80% de consommation de leur DATA (qu’ils sont gentils :p).

Un choix en contradiction avec le marché actuel

A l’heure où les opérateurs ont tendance à offrir de plus en plus de DATA sans augmenter les prix, Bouygues Télécom  choisit la solution opposé.
Un choix bizarre et qui ne plaira sans doute pas à un grand nombre des abonnés de cet opérateur.

Je ne sais pas vous les lecteurs, mais personnellement je pense qu’il n’est pas bon d’être client Bouygues Telecom en ce moment. Entre cette décision, et cette vente à Orange qui se prépare, l’avenir de la firme est assez obscur.

Aller à demain les lecteurs

Tremerius

Publicités

Les zones blanches c’est bientôt terminé, les 4 fantastiques ont signé un accord

Combien d’entre vous sont d’office indigné quand on vous dit que vous êtes invité chez papy et mamie (ou autres) au fin fond de la campagne là où les réseaux téléphoniques sont une denrée aussi rare que l’eau dans le désert ?

Un bon nombre je parie, et bien soyez heureux, bientôt tout ceci sera de l’histoire ancienne. C’est un accord qui aura bien tardé à être signé, mais c’est enfin fait, le gouvernement via un communiqué de presse vient d’annoncer que la France sera totalement recouverte en 2G pour fin 2016.(bon hein faites pas la fine bouche non plus la 3G arrive pour 2017 promis)

Suite à une réunion réunissant Emmanuel Macron ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique (un peu pompeux comme titre non ?), Axelle Lemaire secrétaire d’état chargée du Numérique et du président de l’ARCEP et les représentants des 4 fantastiques heu opérateurs mobiles historique, un accord obligeant ces derniers a couvrir les communes ne bénéficiant pas de réseau mobile pour fin 2016 en 2G et en 3G pour fin 2017.

Pour le moment ce ne sont pas moins de 160 communes qui sont concernées directement par cette couverture en 2G en 2016 ainsi que 2200 pour la 3G en 2017  et je ne doute pas que dans les mois à venir (ou Avenir désolé trop tentant :P) cette liste sera mise à jour.

Cet accord concerne également les zones où même lorsque le centre ville possède une antenne relai aucune réception n’est possible, c’est donc encore 800 sites supplémentaires (et sans doute beaucoup plus après mise à jour) qui sont concernés par cette couverture, mais pour ces zones ci il faudra peut être patienter 4 ans.

Les opérateurs ne respectant pas cet accord seront sous le joug d’une sanction de la part de l’ARCEP, avant cet accord le ministre de l’économie avait déjà réuni les 4 opérateurs mobiles le mois dernier afin qu’ils fassent des propositions pour mener à bien ce projet. A l’heure actuelle, je ne saurais vous dire quel opérateur jouera quel rôle désolé :p.

Le ministre a également déclaré :

Nous voulons que chacun puisse téléphoner avec un mobile, où qu’il réside. Nous avons fixé un cap, celui de l’investissement dans les réseaux et le déploiement d’infrastructures de nouvelle génération. Nous avons établi une méthode, en invitant le secteur à nous proposer rapidement un engagement collectif. Avec la signature de cet accord, une étape importante est franchie qui va permettre de traduire en actes les objectifs fixés en mars par le premier ministre

Bref c’est un petit pas pour l’homme mais un grand pour ceux qui sont désespérés d’être sans téléphone lors des repas chez mamie le dimanche ^^ (enfin c’est surtout excellent pour les gens qui habitent les endroits reculés comme la Creuse 🙂 )

Tremerius